23 avril 2024, 16-18 – Séance “Work in Progress”organisée par Lucas Cantinelli, Klaudia Kopiasz et Léa Fourure-Reynaud

Les membres du séminaire “Histoire(s) et Vies des Littératures” auront demain 23 avril 2024 le plaisir d’entendre à la Maison de la Recherche (site Schuman, AMU) la présentation des travaux  des doctorants Léa Fourure-Reynaud, Klaudia Kopiasz, Kévin Cristin, Mounir Tairi, Lucas Cantinelli et Adam Bigache. 

16h – « Voyage au bout de la substance : plasticité du sens et expressivité corporelle dans David Copperfield de Charles Dickens »
Léa Fourure-Reynaud est doctorante contractuelle en deuxième année de thèse et agrégée d’anglais. Elle s’intéresse tout particulièrement au corps et à sa figuration dans les textes littéraires de l’époque victorienne. Sa thèse porte ainsi sur l’expressivité du corps dans les derniers romans de la carrière de Charles Dickens, sous la co- direction du Pr. Nathalie Vanfasse (Aix-Marseille Université) et du Pr. Angelika Zirker (Université de Tübingen) avec la collaboration étroite du Pr. Matthias Bauer (Université de Tübingen).

16h10 – « “Breaking Through the Mist” : Memory and Identity in Alzheimer’s Literature »

Klaudia Kopiasz est doctorante contractuelle en 2ème année de thèse sous la direction de Mme le Professeur Marie-Odile Hedon. Son projet doctoral intitulé «Breaking Through the Mist: Memory and Identity in Narratives of Alzheimer’s Disease» explore la représentation de la maladie d’Alzheimer dans la littérature britannique contemporaine.

16h20 – « De l’ingénierie à la fiction : les écritures de la technique dans les œuvres de Robert Louis Stevenson »
Kévin Cristin est étudiant en sixième année de doctorat à l’Université d’Aix-Marseille et est un ancien élève de l’ENS de Lyon.
Ses recherches, dirigées par Nathalie Vanfasse, portent sur les intersections entre littérature, science et technique au dix-neuvième
siècle à travers le cas de Robert Louis Stevenson, auteur populaire et membre d’une dynastie d’ingénieurs.

17h00 – « Faire monde de la fin du monde :frontières effacées et récits entrelacés »

Mounir Tairi est doctorant en Études Américaines à AMU (LERMA/UR853), sous la direction de Sophie Vallas (AMU) et d’Arnaud Regnauld (TransCrit – Paris 8). Sa recherche porte sur les dynamiques de (co-)construction d’univers narratifs dans
les œuvres transmédiatiques contemporaines, particulièrement celui de la franchise The Walking Dead, visant à y interroger le potentiel narratologique des cultures participatives que signe l’engagement accentué des publics dans l’acte de création, ainsi qu’à y sonder les nouvelles portées épistémologiques et ontologiques du « faire monde » à l’heure du numérique et de la convergence médiatique. 

17h10 – « The Sound of Silence : Conditions et modalités du récit de soi chez Zora Neale Hurston, Maya Angelou et Toni Morrison »
Lucas Cantinelli est agrégé d’anglais et doctorant contractuel au LERMA. Actuellement en troisième année de thèse, sous la direction de la Pr. Sophie Vallas. Ses champs de recherche sont la littérature afro-américaine et le récit de soi. Début 2024, il a effectué un séjour en archives au Schomburg Center for Research in Black Culture, qui disposent respectivement de nombreux documents originaux de la main de Maya Angelou et Toni Morrison.

17h20 – « Jessie Redmon Fauset et la médiation littéraire de la Renaissance de Harlem »

Adam Bigache est doctorant depuis 2021. Sa thèse est dirigée par Cécile Cottenet, et ses recherches s’inscrivent dans le domaine de l’histoire littéraire, la littérature afro américaine, ainsi que l’histoire de l’édition et l’étude des périodiques. Dans le cadre de
son contrat auprès de l’Institut des Amériques, Adam a passé un peu moins de deux ans aux États-Unis. La majorité de son séjour s’est déroulé à Chicago, mais dans le cadre de ses recherches, il a eu l’occasion de visiter les archives de la Bibliothèque du Congrès à Washington DC, ainsi que la bibliothèque Schomburg à New York.

 

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
vanfasse (21 avril 2024). 23 avril 2024, 16-18 – Séance “Work in Progress”organisée par Lucas Cantinelli, Klaudia Kopiasz et Léa Fourure-Reynaud. Decentered. Consulté le 15 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/w94m


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search